Cette mode chaussurienne dite « kitsch » qui divise

Tout d’abord, je tiens à vous souhaiter une belle et heureuse année 2015 ! Qu’elle soit porteuse de chance, de bonheur, et par dessus tout, de santé : parce que la santé, c’est primordial ! Et si je peux me permettre de vous donner un conseil : CROYEZ EN VOS RÊVES ET NE LAISSEZ PERSONNE SE METTRE EN TRAVERS DE VOTRE CHEMIN !!!!

Si tu peux le rêver, tu peux le faire.

Walt Disney

Bien.

Venons à présent au sujet sensible, les chaussures.

Vous le savez, je suis fan de chaussures. Et c’est bien parce que j’éprouve un amour inconditionnel pour les souliers que j’ai les pwals des avants-bras qui s’hérissent quand je vois certaines choses, mais surtout, quand je lis LE PRIX de certaines choses, comme vous avez déjà pu le constater.

Je suis la première à encourager et féliciter les personnes ayant un style à part, qui s’imposent, qui sortent de cette norme que je ne supporte pas. Je suis la première à prendre leur défense en répétant que non, non, ce ne sont pas les gens qui ont les cheveux roses, des tatouages partout, des piercings et j’en passe, qui détruisent le monde. Il faut s’assumer, et faire ce qu’on a envie de faire parce que la vie est courte. Si vous avez envie de vous teindre les cheveux en vert pomme, faites-le, et passez outre les regards et les réflexions désobligeantes, voire insultantes.

Dans les faits, je voudrais vous présenter une sélection de chaussures, rangées dans cette catégorie « kitsch » :

Qui veut faire du pied à Barbie ?

Jeffrey Campbell, 265 dollars.

Jeffrey Campbell, 265 dollars.

Parité oblige, tu peux aussi faire du pied à Ken.

Parité oblige, tu peux aussi faire du pied à Ken.

La vie est pleine de couleurs :

Jeffrey Campbell, 200 dollars, et 10 centimètres de plateforme, oui Madame.

Jeffrey Campbell, 200 dollars, et 10 centimètres de plateforme, oui Madame.

La vie est pleine de licornes :

Irregular Choice, modèle Eternal Friend Unicorn

Irregular Choice, modèle Eternal Friend Unicorn, 200 dollars.

Irregular Choice, Moments of Magic, 200 dollars.

Irregular Choice, Moments of Magic, 200 dollars.

Quand c’est bientôt Noël :

Irregular Choice, Heel comes Santa Claus, 180 dollars.

Irregular Choice, Heel comes Santa Claus, 180 dollars.

Personne n’est en mesure de juger, qui sommes-nous pour juger ? Lorsque quelqu’un nous rétorque : « Je n’aime pas si, je j’aime pas ça, je n’aime pas ton pull, je n’aime pas ton je-ne-sais-quoi… », que répond t-on ? « Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ! ». Alors pourquoi cet adage ne marcherait-il pas pour les autres ? Pour les porteurs de ces objets « kitsch » par exemple ?

Le terme « kitsch » en lui-même est un jugement, un étiquette collée, la frontière entre objectivité et subjectivité est très poreuse

Chacun sa route, chacun son chemin, passe le message à ton voisin.